• Diminuer la taille des caractères
  • Augmenter la taille des caractères
  • Imprimer
  • Obtenir la version pdf de la page
  • Plan du site
  • Accueil
  • Contact

Identification/ Identification

Le mâle adulte possède un front, un capuchon, une nuque et des moustaches barrés de bleu-vert et de bleu brillant. Les lores foncés sont surmontés d'une ligne rousse, les joues et les parotiques sont rousses. Le menton, la gorge et la tache du cou affichent une couleur blanche teintée de chamois jaunâtre. Les ailes sont bleu-vert. Les scapulaires et les couvertures présentent une couleur verte avec des extrémités bleu vif qui contraste avec la teinte bleu cobalt brillant du manteau, du dos et du croupion. Les sous-caudales sont un peu plus foncées et la queue est bleu foncé. La poitrine est roux orangé, les sous-alaires et les sous-caudales d'une nuance légèrement plus claire. Le bec est noir avec des commissures rouges. L'iris est brun foncé, les pattes rouges. Contrairement aux couleurs orangées qui sont d'origine pigmentaire (caroténoïde), le bleu et le vert des parties supérieures sont d'origine physique. La femelle adulte est identique au mâle, excepté la mandibule inférieure rouge-orange avec une pointe noire. Les juvéniles sont plus ternes que les adultes. Ils possèdent un dessus plus vert et un dessous plus pâle. Les plumes pectorales ont un liseré sombre. La pointe du bec est blanchâtre et les pattes sont d'abord noires.

This sparrow-sized bird has the typical short-tailed, large-headed kingfisher profile; it has blue upperparts, orange underparts and a long bill. It feeds mainly on fish, caught by diving, and has special visual adaptions to enable it to see prey under water. The glossy white eggs are laid in a nest at the end of a burrow in a riverbank.


 Crédit photo : CNM/ François Amelot


 Habitat/ Habitat

Le martin-pêcheur se rencontre au bord des eaux calmes, propres et peu profondes, plutôt en des lieux abrités du vent et Martin-pêcheur d'Europe des vagues. Son existence reposant sur la capture de poisssons en nombre suffisant, le martin-pêcheur doit disposer d'une eau pure et poissonneuse. Les rives, pourvues d'arbres et de poteaux utilisés comme des perchoirs sont appréciées. L'eau doit rester assez claire pour un bon repérage des proies. Les adultes sont sédentaires si le climat le permet , mais les jeunes se déplacent parfois loin. Les habitats varient selon les saisons : en hiver, on observe des martins- pêcheurs sur les côtes et dans les estuaires où ils fuient le gel des eaux douces.
Pendant la période de reproduction, ils fréquentent les cours d'eau pourvus de pentes abruptes et meubles.

Common kingfishers are important members of ecosystems and good indicators of freshwater community health. The highest densities of breeding birds are found in habitats with clear water, which permits optimal prey visibility, and trees or shrubs on the banks. These habitats have also the highest quality of water, so the presence of this bird confirms the standard of the water.[9] Measures to improve water flow can disrupt this habitat, and in particular, the replacement of natural banks by artificial confinement greatly reduces the populations of fish, amphibians and aquatic reptiles, and waterside birds are lost.[10] It can tolerate a certain degree of urbanisation, provided the water remains clean.

This species is resident in areas where the climate is mild year-round, but must migrate after breeding from regions with prolonged freezing conditions in winter. 


 Nidification/ Breeding

Les martins nichent dans un terrier creusé habituellement dans la berge d'un cours d'eau. La nidification est précédée par la parade nuptial qui comporte de bruyantes poursuites aériennes, les deux partenaires volant tantôt au ras de la surface de l'eau, tantôt au-dessus de la cime des arbres riverains. Elle peut durer pendant de longues heures et elle s'achève normalement lorsque le mâle présente un site à la femelle. Si le tunnel n'existe pas encore, les deux oiseaux se précipitent bec en avant jusqu'à Martin-pêcheur d'Europe ce qu'un petit orifice soit foré dans la paroi. Une fois cette prise assurée, l'excavation se poursuit, les pattes servant à évacuer la terre déplacée.
Lorsque la galerie atteint une longueur convenable et que le mâle y a attiré la femelle, le rituel avec offrande peut avoir lieu : le mâle apporte de la nourriture à sa partenaire, s'aplatit devant elle, les ailes pendantes puis étire le cou pour lui proposer un petit poisson tourné la tête la première. La manoeuvre, repétée à plusieurs reprises procure à la femelle assez de ressources pour pondre ses six ou sept oeufs. Les deux adultes couvent à tour de rôle et nourrissent les jeunes qui naissent nus. Au début, chaque poussin reçoit une part à son tour et cède a place au suivant. Lorsqu'ils sont devenus plus grands, les jeunes 
deviennent moins disciplinés et la compétition pour le ravitaillement s'installe. Au bout de 4 semaines environ, les petits quittent le nid et sont rapidement aptes à se nourrir seuls. Les adultes ont alors souvent le temps d'entreprendre une seconde nidification. La ponte intervient d'avril à juillet. Sur cette assez longue période, un couple peut mener à terme 2 ou 3 couvées. Le nid étant rapidement souillé par les déjections et par les détritus de nourriture, il est généralement renouvelé chaque année.

Like all kingfishers, the common kingfishers is highly territorial; since it must eat around 60% of its body weight each day, it is essential to have control of a suitable stretch of river. It is solitary for most of the year, roosting alone in heavy cover. If another kingfisher enters its territory, both birds display from perches, and fights may occur, where a bird will grab the other's beak and try to hold it under water. Pairs form in the autumn but each bird retains a separate territory, generally at least 1 km (0.62 mi) long, but up to 3.5 km (2.2 mi) and territories are not merged until the spring.

The courtship is initiated by the male chasing the female while calling continually, and later by ritual feeding, copulation usually following.

The nest is in a burrow excavated by both birds of the pair in a low vertical riverbank, or sometimes a quarry or other cutting. The straight, gently inclining burrow is normally 60–90 cm (24–36 in) long and ends in an enlarged chamber.The nest cavity is unlined but soon accumulates a litter of fish remains and cast pellets.


 Protection

Même si son aire de répartition est assez large, les effectifs sont en régression dans beaucoup de pays. Il semble que les hivers très rigoureux sont un des problèmes principaux. Neanmoins, les causes de la régression actuelle sont la pollution des rivières, les canalisations, les drainages qui troublent les eaux et la persecution par l'homme.


 Pour aller plus loin:

http://www.oiseaux.net/oiseaux/martin-pecheur.d.europe.html


 Sources:http://www.oiseaux.net/


  • Découvrir l'Arve
  • Espace documentaire
  • Accès Webcam