• Diminuer la taille des caractères
  • Augmenter la taille des caractères
  • Imprimer
  • Obtenir la version pdf de la page
  • Plan du site
  • Accueil
  • Contact

PARTIR A LA DECOUVERTE DU PATRIMOINE CLUSIEN


L’Espace Carpano & Pons

Le bâtiment qui accueille aujourd’hui le Musée de l’Horlogerie et du Décolletage, l’Office de Tourisme et les Archives municipales est une ancienne fabrique d’horlogerie créée au 19ème siècle et réhabilitée en 1993. Elle utilisait bien sûr l’énergie de la rivière d’Arve pour faire mouvoir ses machines. On aperçoit encore quelques vestiges de l’ancienne installation hydroélectrique.

 

espace Carpano et Arve à Cluses (crédit : Cluses Images Numériques)
cliquez pour agrandir l'image espace Carpano et Arve à Cluses
(crédit : Cluses Images Numériques)

Le Pont Vieux

Construit en 1674, ce joli pont de pierre était le seul moyen de traverser l’Arve entre Bonneville et Sallanches jusqu’en 1850, date de la construction du Pont Neuf. Une inscription gravée dans la pierre mentionne le nom de l’architecte, la date de construction du pont et celle d’une première restauration. Il est inscrit à l’inventaire des Monuments historiques. Du pont part l’ancienne route d’accès à la commune de Nancy, coupée à la circulation depuis la construction de l’autoroute.

 

Pont Vieux sur l'Arve à Cluses (crédit : Cluses Images Numériques)
cliquez pour agrandir l'image Pont Vieux sur l'Arve à Cluses
(crédit : Cluses Images Numériques)

Les Bords d’Arve

La vue offerte depuis le vieux pont permet de découvrir d’autres aspects du patrimoine industriel de la ville comme l’ancienne usine d’horlogerie DEP construite en 1933 dans un style art déco ou encore, sur la rive gauche de l’Arve, l’entreprise SOMFY, leader mondial en matière de motorisation appliquée à la domotique.

Bords d'Arve et Somfy|| (crédit : Cluses Images Numériques)
cliquez pour agrandir l'image Bords d'Arve et Somfy
(crédit : Cluses Images Numériques)

La Place des Allobroges

Autrefois appelée Pré de Foire parce que s’y tenaient les foires à bestiaux, la place des Allobroges marque l’entrée dans le centre-ville. C’est également l’endroit où se concentrait le bourg avant l’incendie de 1844. De cette époque ne subsiste que la fontaine (1791), inscrite à l’inventaire des Monuments historiques.

 


 

Fontaine de 1792 à Cluses (crédit : ville de Cluses)
cliquez pour agrandir l'image Fontaine de 1792 à Cluses
(crédit : ville de Cluses)

La Grande Rue

La reconstruction du centre en 1845 a été rigoureusement réglementée. Le plan d’urbanisme adopté est dit « à damier » : une artère principale, la Grande Rue, flanquée d’un réseau de rues parallèles et perpendiculaires et de deux vastes places. Quelques maisons témoignent encore du style architectural imposé.

 

La Place Charles de Gaulle

Bien que réaménagée récemment, la place Charles de Gaulle offre un joli coup d’œil sur l’architecture imposée au 19ème siècle, dont le style turinois : maisons à deux étages, balcons en fonte, façades colorées, arcades. Le bâtiment qui abrite la BNP est un ancien atelier d’horlogerie construit en 1900 : les premiers niveaux étaient dévolus à l’habitation ; le dernier étage, avec ses larges baies vitrées, abritait les ateliers. Cet édifice a été le théâtre, en 1904, d’une dramatique grève d’ouvriers horlogers.

grande rue à Cluses (crédit : Cluses Images Numériques)
cliquez pour agrandir l'image grande rue à Cluses
(crédit : Cluses Images Numériques)

 

L’Hôtel de Ville

Construit en 1901 sur l’emplacement d’un ancien couvent, l’hôtel de ville est un exemple d’architecture éclectique. Il est possible d’accéder librement au 1er étage, où est exposée une toile monumentale du peintre clusien Claude Hugard (1816-1885) représentant l’incendie de 1844. Sur le même niveau, une horloge électrique réalisée par les élèves de l’école d’horlogerie de Cluses en 1911.

 

Hôtel de ville de Cluses (crédit : Cluses Images Numériques)
cliquez pour agrandir l'image Hôtel de ville de Cluses
(crédit : Cluses Images Numériques)

L’ancienne église Saint Nicolas

Derrière la place des Allobroges, quelques vestiges du « vieux Cluses » demeurent comme l’ancienne église Saint-Nicolas, construite en 1736 mais désaffectée depuis 1847. Elle est aujourd’hui propriété privée. Le nom de la rue qui la borde rappelle un important événement de l’histoire clusienne : l’octroi en 1310 d’une Charte des Franchises par le seigneur de Faucigny qui fonde la ville de Cluses.
 

bénitier église st Nicolas||(crédit : Cluses Images Numériques)bénitier église st Nicolas
cliquez pour agrandir l'image bénitier église st Nicolas
(crédit : Cluses Images Numériques)

Le Lycée Charles Poncet

Ce que l’on appelle aujourd’hui lycée est l’ancienne Ecole Nationale d’Horlogerie fondée à Cluses en 1848. Le bâtiment principal, que longe l’avenue Charles Poncet, a été édifié en 1885. Pierre Margara a signé la sculpture qui se trouve depuis 1998 dans le jardin.

 

 

Lycée Charles Poncet à Cluses (crédit : ville de Cluses)
cliquez pour agrandir l'image Lycée Charles Poncet à Cluses
(crédit : ville de Cluses)

Le pont et le lotissement de la Sardagne.

Le quartier de la Sardagne, ainsi que le pont éponyme, est né au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, à un moment où les besoins en logements neufs sont énormes. Conçu avec un environnement de maisons individuelles, immeubles collectifs (les 1ers de Cluses) et centre commercial, le lotissement a été labellisé par le ministère de la Culture comme « Patrimoine du XXème siècle ».

Pont de la Sardagne sur l'Arve (crédit : ville de Cluses)
cliquez pour agrandir l'image Pont de la Sardagne sur l'Arve
(crédit : ville de Cluses)

Article rédigé par le Service des Archives & Patrimoine de Cluses le 07.11.2011

  • Découvrir l'Arve
  • Espace documentaire
  • Accès Webcam