Chemin de l'Arve de Argentiere Col de Balme

Chemin de l'Arve de Argentiere Col de Balme :

Des Glaciers qui reculent

Les glaciers alpins ont toujours connu des phases d’avancées et de retraits plus ou moins marquées. Après une période de recul au Moyen-Age, les Alpes connaissent un refroidissement important entre 1550 et 1850, période appelée «Petit âge glaciaire». Devant la poussée des glaces qui envahissent leurs terres cultivées et leur forêts, et les chutes de sérac qui menacent d’anéantir leurs villages, les Chamoniards n’ont d’autres moyens que la bénédiction pour exorciser et stopper les ravages.

Néanmoins depuis le milieu du 19ème siècle, les langues glacières ont largement reculé : le glacier d’Argentière et la mer de glace ont tout deux reculé de 1 km, perdant environ 30% de leur épaisseur ! Ces glaciers laissent derrière eux des cordons de moraines qui marquent les limites de leurs avancées successives et des roches polies par la glace particulièrement bien visibles en aval du glacier du Tour.

Avec l’augmentation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, les scientifiques prévoient une aggravation du recul des glaciers pour les prochaines décennies. Lors de la canicule de 2003, les glaciers alpins ont perdu 5 à 10% de leur volume. Une augmentation de 3° des températures estivales d’ici la fin du siècle pourrait provoquer la perte de 80% des surfaces englacées dans nos montagnes.

La montée au col de Balme sera également l’occasion de découvrir un des ouvrages les plus spectaculaires réalisés de l’Arve. Il s’agit du détournement de la rivière par un tunnel de dérivation. Cet aménagement a été réalisé pour contrer le sapement d’un gigantesque glissement de terrain qui déstabilisait le flanc de la montagne des Posettes, menaçant le village du Tour et chargeant l’Arve de particules en suspension dommageables pour la vie piscicole.

Longueur 7,2 km – 3h30 à pied / 2h30 à vélo
Difficultés Difficile
Piste de montagne entre le Tour et le col de Balme
Accès aval Centre d’Argentière
Accès intermédiaires Parking du Tour
Nature du cheminement Chemin au caractère montagnard marqué en aval du Tour et très marqué pour monter au col de Balme.
Observations Accotement de route, puis chemin rustique pouvant être boueux pour atteindre le Tour. Large chemin de montagne pour monter au col de Balme.
Balisage Pas de balisage spécifique en place

Chemin principal ( Itinéraire piéton) :

450 m  Depuis le centre d’Argentière, longer la route du col des Montets.
750 m  Prendre la route qui part à droite vers le village du Tour.
1,8 Km  Un peu avant le pont qui franchit l’Arve, emprunter le chemin qui part à droite et qui longe la rivière sur sa rive gauche (boue). Franchir le torrent issu du glacier du Tour par une petite passerelle et rejoindre le Tour.
4,2 Km  Du village, remonter la piste qui mène au col de Balme (chemin raide). Bravo, vous êtes arrivé aux sources de l’Arve...

AVERTISSEMENT :
Ne pas s’engager sur le chemin en cas de forte crue ou de vent fort. Se munir d'une carte de randonnée 25/1000

Tracé chemin de l'Arve du Léman au Mont Blanc : Argentiere - Col de Balme

Chemin de l'Arve du Léman au Mont Blanc