Le contrat vert et bleu - Arve porte des Alpes

Le contrat vert et bleu - Arve porte des Alpes

La préservation de la biodiversité passe par le maintien d’écosystèmes en bon état et connectés les uns aux autres. Si jusqu’à présent la sauvegarde de la diversité du vivant a reposé sur la protection de certaines espèces ou d’espaces remarquables, appelés également « réservoirs de biodiversité », la connexion entre ces espaces a parfois été oubliée.

La notion de « Trame Verte et Bleue » est née de la nécessité de préserver un réseau écologique fonctionnel, constitué des sites remarquables abritant le plus grand nombre d’espèces animales et végétales, mais aussi de « couloirs » boisés ou agricoles permettant les échanges entre ces espaces, pour que l’ensemble du territoire soit préservé.

Les Contrats Verts et Bleus, représentent l’outil opérationnel proposé par la Région Auvergne Rhône-Alpes, destiné à pérenniser et à restaurer les corridors écologiques et les réservoirs de biodiversité par la mise en œuvre d’un programme d’actions.

Le SM3A a été sollicité pour la mise en œuvre, sur la période 2017-2021, du Contrat Vert et Bleu Arve Porte des Alpes. Le syndicat porteur du contrat financé par la Région Auvergne Rhône-Alpes, le Département de la Haute-Savoie, l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et l’Europe (FEDER et FEADER).

Il comprend :

  • - la mise en œuvre d’études d’amélioration des connaissances sur les continuités écologiques,
  • - la réalisation de travaux sur la trame verte et bleue,
  • - l’accompagnement pour la prise en compte de la trame verte et bleue dans les documents d’urbanisme,
  • - la communication et la sensibilisation sur la trame verte et bleue.

Avec une enveloppe globale de 4 651 642 €, le Contrat Vert et Bleu Arve Porte des Alpes rassemble 11 maîtres d’ouvrages (collectivités, associations, concessionnaires autoroutiers) qui mettent en œuvre 34 mesures concrètes sur les 520 km² du territoire au cours des 5 années de programmation.