Les espèces invasives de l'Arve

Les espèces invasives

Les espèces invasives sont devenues une problématique majeure dans la gestion des milieux aquatiques. Qu’elles soient végétales ou animales, elles ont été introduites par l’homme et leur prolifération impacte les espèces locales. Le bassin versant de l’Arve est concerné par plusieurs d’entre elles, principalement la Renouée du Japon, le Solidage géant, la Berce du caucase mais également les écrevisses américaines ou encore la tortue de Floride.

Initialement étrangères à notre territoire, ces espèces exotiques s’y développent si rapidement qu’elles prennent la place des plantes locales. En uniformisant les milieux, elles entrainent une perte de la biodiversité et peuvent fragiliser et déstabiliser certaines protections de berge.

Le SM3A mobilise des moyens pour lutter contre ces espèces : surveillance, arrachage, coupe, sensibilisation...

Comment limiter la prolifération des plantes invasives ?

Renseignez-vous systématiquement sur le caractère invasif des plantes exotiques d’ornement des espaces verts et des jardins que vous souhaitez utiliser.

Privilégiez l’utilisation de plantes d’origine locale.

Si vous découvrez un foyer de plantes invasives :

  • Evitez de disséminer la plante
  • Évaluez la surface occupée par la plante
  • Signalez la présence à votre commune ou au SM3A.

Nos plus farouches ennemies